Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter Suivez-nous sur Instagram

On Y Croit à la couronne pour son premier handicap dans le Prix du Bel Air

Publié le Jeudi 09 Mai 2024 par JournalduTurf.com

Mot clés : on y croit, prix du bel air, tiercé quarté quinté plus

On Y Croit à la couronne pour son premier handicap dans le Prix du Bel Air
 

Ce Jeudi 9 Mai 2024, c'est l'hippodrome de Paris Longchamp qui accueille le tiercé quarté quinté plus du jour avec le Prix du Bel Air. Seize galopeurs, âgés de 3 ans, viendront s'affronter sur les 1300 mètres de la piste, corde à droite, dans ce handicap divisé. L'allocation totale, mise en jeu, est de 55 000 euros.

Bénéficiant de l'entraînement de Joël Boisnard, On Y Croit (2) n'a jamais déçu en cinq tentatives avec cinq places sur le podium dont une victoire. Les deux dernières sorties au Mans et à Deauville en disent long sur sa forme du moment et sur ses chances pour sa première participation à un handicap. La distance et sa valeur ne semblent pas poser problème. La seule réelle difficulté, ormis le fait de monter de catégorie, sera la découverte de la piste ici à Longchamp. Retrouvant Hugo Lebouc sur son dos, il peut aller chercher la victoire. On en fait notre favori.

Ce représentant de Pia et Joakim Brandt, Ali (7) a montré du mieux en dernier lieu dans la course de référence sur le tracé du jour en terminant cinquième et sa fin de course est même encourageante pour celle d'aujourd'hui. Effectivement, il bénéificera, aujourd'hui, d'une position dans les stalles qui sera meilleure que celle de la dernière fois et cela peut lui permettre de jouer un rôle plus actif tout au long de cette course alors qu'il s'était retrouvé en queue de peloton la dernière fois. Pour tenter de jouer les premiers rôles pour son retour sur cette piste à ce niveau, il retrouvera Sulvain Ruis sur son dos comme la dernière fois. Fort de son expérience, une place sur le podium est dans ses cordes.

Entraînée par Carlos et Yann Lerner, Spezial (9) semble être au meilleur de sa forme ayant enchaîné deux troisième place et une victoire en dernier lieu sur le tracé du jour dans une seconde épreuve de handicap. Si on s'attarde sur cette dernière victoire, on voit que, ce jour-là, elle s'imposait dans un meilleur chrono que Koslovka, gagnante du quinté du jour sur ce tracé et en portant plus de poids. Cela laisse présager une présence parmi les premiers aujourd'hui. Elle montera donc de catégorie avec toute la confiance du monde et retrouvera Ronan Thomas sur son dos comme à son habitude pour s'élancer d'une très favorable position dans les boîtes. Le seul hic est les six livres de plus qu'elle devra porter mais sa place est logiquement dans le trio de tête.

Ce représentant de l'entraînement de Hubert de Nicolay, Mctenett (1) a terminé septième dans la course de référence qui est un résultat bien plus flatteur qu'il n'y paraît. Il faut savoir que, la fois dernière, c'était sa première participation à un handicap et on peut voir qu'il n'a pas démérité. En plus, il s'élançait d'une mauvaise position qui l'a vite enfermé et ce n'est que dans la dernière ligne droite qu'il a pu s'exprimer. Aujourd'hui, pour son retour sur ce tracé, il est nanti d'une bonne position dans les stalles de départ et cela lui permettra sûrement de bien se placer et vite. De nouveau associé à Hugo Journac avec qui il était sorti la fois dernière également, il peut viser une belle place dans la combinaison gagnante. 

Cette autre protégée de Pia et Joakim Brandt, Koslovka (6) n'est autre que la gagnante de la course de référence le mois dernier. Par conséquent, elle a été logiquement pénalisée au poids et devra repousser ses limites si elle veut confirmer aujourd'hui. En plus, elle est dotée d'une position tout à l'extérieur, ce qui compliquera aussi la tâche du jour. Viser le doublé semble compliqué mais une place dans la combinaison gagnante est dans ses cordes. Bien que sa sortie précédente n'ait pas été flatteuse, elle est généralement régulière et c'est une des raisons pour lesquelles on la retient dans la bonne combinaison de ce quinté.

Cette élève de Louis Baudron, Zeplacetobe (13) a mieux courru que sa place l'indique dans le prix de référence et elle ne doit pas être condamnée sur son seul résultat. Effectivement, elle s'est retrouvée enfermée et n'a pu que réellement s'exprimer à 150 mètres de l'arrivée. Aujourd'hui, pour son retour sur ce tracé, elle s'élancera avec le numéro 2 dans les stalles et cela va grandement servir ses intérêts. Associée encore à Tony Piccone, elle représente une trouble-fêtes incontestale et il vaudrait mieux s'en méfier.

Cet atout de Henk Grewe, Grey Fighter (8) s'est illustré de belle manière en empochant la troisième place lors de sa course de rentrée après quasiment sept mois d'absence. Aujourd'hui, la transition risque d'être un peu brusque en montant tout de suite de catégorie en participant à son premier handicap, mais il en a les compétences et l'a montré par le passé. Il devra faire avec un numéro quelque peu défavorable dans les boites mais retrouvera Eddy Hardouin, tout comme lors de sa course de reprise, pour l'aider à gérer cette position de départ. Si il veut accrocher une place, il devra faire preuve de discipline et concentration car la distance est raccourcie ici. Il peut créer la surprise.

Cette pensionnaire de Francis-Henri Graffard, Concertation (11) n'a pas réussi à enchaîner avec une place lors de sa dernière tentative qui n'était que sa deuxième course de reprise après cinq mois d'absence car elle a tout simplement manqué son départ. Vu la qualité de son entraînement, ce défaut a dû être rectifié et aujourd'hui rsique d'être une toute autre histoire. Bien que nantie d'une position défavorable au départ de cette course, elle retrouvera Mickaël Barzalona sur son dos avec qui les performances sont toujours au rendez-vous. Méfiance.

Notre pronostique : 2-7-9-1-6-13-8-11

 
Envoyer cet article
On Y Croit à la couronne pour son premier handicap dans le Prix du Bel Air
On Y Croit à la couronne pour son premier handicap dans le Prix du Bel Air

Ce Jeudi 9 Mai 2024, c'est l'hippodrome de Paris Longchamp qui accueille le tierc quart quint plus du jour avec le Prix du Bel Air. Seize galopeurs, gs de 3 ans, viendront s'affronter sur les 1300 mtres de la piste, corde droite, dans ce handicap divis. L'allocation totale, mise en jeu, est de 55 000 euros.