Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter Suivez-nous sur Instagram

Sahara Spring constitue une base solide pour son retour sur la PSF dans le Prix de la Suisse Normande

Publié le Lundi 25 Décembre 2023 par JournalduTurf.com

Mot clés : Sahara Spring, prix de la suisse normande, quinté plus

Sahara Spring constitue une base solide pour son retour sur la PSF dans le Prix de la Suisse Normande
 

Ce Mardi 26 Décembre 2023, c'est l'hippodrome de Deauville qui accueille le tiercé quarté quinté plus du jour avec le Prix de la Suisse Normande. Seize galopeurs, âgés de trois ans et au-dessus, viendront s'affronter sur les 1300 mètres de la piste en sable fibré, corde à droite. L'allocation totale, mise en jeu, est de 53 000 euros.

Bénéficiant de l'entraînement de Stéphane Wattel, Sahara Spring (6) a montré de belles choses ces derniers temps montant de catégorie et vient de confirmer une forme sur l'ascendant avec un accessit d'honneur dernièrement sur cette même piste en sable fibré deauvillaise mais sur à peine plus long. Bien qu'elle ait enreistré cette derrnière performance face aux seuls trois ans, sa pointe de vitesse finale a laissé un bon présage et lui permet de venir affronter ses ainés avec de légitimes prétentions. Comme à son habitude, elle retrouvera Alexis Pouchin sur son dos pour faire avec une position quelque peu défavorable au départ de cette course ais qui ne devrait pas l'empêchait d'aller chercher la gagne dans ce prix.

Cette représentant de Fabrice Chappet, Freja (8) arrive en grande forme et va effectuer son retour à ce niveau de la compétition avec la confiance en elle qui lui faut pour venir s'illustrer ici. Effectivement, elle vient d'enchaîner deux accessits d'honneur dans des courses à conditions sur la PSF de Chantilly. Bien qu'elle n'ait jamais courru sur le sable deauvillais, la dernière fois qu'elle était venue, elle avait décroché la deuxième place d'un handicap sur gazon. Elle retrouvera Simon Planque sur son dos pour l'occasion et est dotée de la meilleure des positions possible à la corde dans les stalles de départ. Elle devrait donner du fil à retordre à notre favorite.

Entraîné lui aussi par Stéphane Wattel, Magic Vati (7) est un hongre de six ans bourré d'expérience et appréciant particulièrement cette surface. La dernière fois qu'on le voyait sur ce tracé, il terminait à la quatrième place sur à peine plus long cet été. Depuis, il a été mis au repos et a effectué sa course de reprise au début du mois sur la PSF de Chantilly. Doté de fraîcheur, il sera associé à Morgan Delalande sur son dos pour s'élancer d'uen position favorable dans les boîtes. On le retient dans le trio de tête à l'arrivée de ce quinté.

Ce représentant de l'entraînement de Philippe Decouz, Kizmambo (12) est d'une très grande régularité et affectué une super année 2023 comme l'indique sa musique. Sur cette PSF de Deauville et encore plus particulièrement, sur ce tracé des 1300 mètres, il compte une victoire et un deuxième accessit en deux tentatives. Montant certes de catégorie aujourd'hui, il faudra tout de même compter sur lui qui apparaît en pleine possession de ses moyens après une pause de six ois qui lui a été bénéfique. Avec Théo Bachelot sur son dos pour la première fois et nanti d'une très bonne position dans les stalles de départ, il faudra compter sur lui dans les bonnes place de ce quinté.

Cet atout de Ludovic Gabin, Major Oak (10) a terminé sixième en dernier lieu sur le tracé du jour pour sa première participation à un gros handicap. Ayant encore de la marge de progression, il revient aujourd'hui sur ce tracé avec de certaines ambitions. Plutôt bien placé au poids, il pourra compter sur la drive de Damien Boche comme à son habitude pour tenter d'aller chercher une place dans la bonne combinaison cette fois et ce, malgré sa position déliquate dans les stalles de départ. Il peut bien faire sur ce tracé qu'il aime tant.

Ce protégé de Joël Boisnard, Ptit Pedro (4) est encore en recherche de son rythme de la fin d'année dernière, début de cette année qui lui avait permit de terminer quatrième de l'édition de l'année dernière et de confirmer sur sa sortie d'après en signant une victoire sur ce même tracé. Bien qu'il soit en manque de repères en ce moment, on sait qu'il vaut mieux que ses dernières sorties et c'est la principale raison pour laquelle on le retient dans notre sélection élargie. Doté d'une très bonne position dans les stalles de départ, Hugo Lebouc tentera de lui faire profiter de cet avantage au départ pour aller chercher une place tout au moins.

Cette élève d'André Fabre, Charlotte Bay (13) ne doit pas être sous-estimée suite à sa récente contre-performance qui se faisait dans une listed. Avant cela, elle s'illustrait de la plus bele des manières avec une victoire sur le sable cantillien dans un handicap après trois mois de pause et va, pour le coup, redescendre de catégorie aujourd'hui. Très bien placée sur l'échelle des poids et nantie d'un bon numéro dans les boites, elle peut frapper un grand coup pour son retour à ce niveau avec l'aide d'Arthur Mossé sur son dos. Il conviendra de s'en méfier.

Ce pensionnaire de Jean-Vincent Toux, Baileys Blues (1) vient de confirmer son retour à son meilleur niveau après trois mois de pause et une course de reprise. Effectivement, il signait une troisième place le mois dernier pour son retour à la compétition et confirmait avec une victoire sur le tracé du jour. Désormais pénalisé de trois kilos, il sera difficile pour lui d'aller chercher une place parmi les tous premiers mais il sera à suivre de près malgré tout.  Malgré qu'il soit top-weight de cette sélection, il sera associé à Anthony Crastus et s'élancera d'une très bonne position dans les stalles de départ.

Notre pronostique : 6-8-7-12-10-4-13-1

 
Envoyer cet article
Sahara Spring constitue une base solide pour son retour sur la PSF dans le Prix de la Suisse Normande
Sahara Spring constitue une base solide pour son retour sur la PSF dans le Prix de la Suisse Normande

Ce Mardi 26 Dcembre 2023, c'est l'hippodrome de Deauville qui accueille le tierc quart quint plus du jour avec le Prix de la Suisse Normande. Seize galopeurs, gs de trois ans et au-dessus, viendront s'affronter sur les 1300 mtres de la piste en sable fibr, corde droite. L'allocation totale, mise en jeu, est de 53 000 euros.